Négociations salariales Privés : lettre ouverte au DG

                                                    LETTRE OUVERTE à Eric Lombard

                                                      Directeur Général de la CDC

Monsieur le Directeur général,

La CFDT constate depuis de nombreuses années le caractère récessif des orientations prises en matière de carrières et de pouvoir d’achat s’agissant des Salariés de la Caisse et ce bien avant la crise et les recommandations de la gouvernance..

Notre Etablissement ne peut plus rester sur cette ligne qui précarise à terme le devenir de ses Salariés ; c’est la raison pour laquelle nous vous adressons ce message au nom de tous les salariés qui s’interrogent gravement quant à leur futur professionnel en cette période de profonde crise sanitaire.

Légitimement mandatée par les Salariés, la CFDT vous donne maintenant l’occasion de mettre fin à ces tendances dommageables pour les Salariés de la CDC grâce à la signature d’un accord salarial équitable.

Pilier fondamental de la CDC, vous devez à vos salariés une politique sociale qui reconnait effectivement le travail accompli en mettant en œuvre les mesures suivantes :

  • Rattrapage du point d’indice pour compenser les effets de l’inflation

  • Distribution équitable d’une enveloppe de 40 000 points d’indice

  • Mettre fin aux inégalités salariales et de carrières entre les femmes et les hommes

  • Lancement d’une véritable négociation GPEC

  • Mise en place d’une négociation diversité

  • Clause d’ajustement indiciaire rétroactive pour les CDP pérennisés en CDI privé.

  • Prise en charge à 75% des transports en commun pris en charge actuellement à 50%

  • Revalorisation du supplément familial

  • Revalorisation indiciaire à l’ancienneté

  • Prime d’installation jeunes salariés

  • Mise en place d’une prime de résidence

  • Accroître la subvention employeur pour les AGR

  • Baisser les taux des prêts MSG

  • Paiement d’une prime COVID de 1 000 euros

Par ailleurs, la CFDT demande à sanctuariser dans la NAO envoyée à la DIRRECTE les mesures spécifiques des accords récents (QVT, aidants, don de jours etc.).

Cette liste n’étant pas exhaustive, la CFDT se réserve le droit de l’enrichir en cours de négociation pour tenir compte des éléments de réponse fournis par la direction au regard des éléments chiffrés demandés.

Vous en souhaitant bonne réception, je vous prie d’agréer Monsieur le Directeur Général, mes respectueuses salutations.

Patrick BOREL

Secrétaire Général SF3C CFDT CDC

06 71 90 57 47