REMUNERATIONS

Négocier une politique de rémunération claire et équitable :

  • faire porter la négociation sur l’ensemble des éléments de rémunération.
  • faire respecter une totale transparence des éléments d’individualisation de la rémunération.

Lutter contre les inégalités salariales :

  • refuser l’accroissement de la part variable dans la rémunération globale : contre le transfert d’une partie du risque économique et managérial sur les salariés.
  • traiter la question de l’égalité professionnelle femmes-hommes (dont la réduction des écarts de rémunération), particulièrement chez les cadres et les catégories en début d’échelle.

 

 La CFDT revendique

  • la compensation intégrale de la perte du pouvoir d’achat par la transposition du GIPA (mis en place par le gouvernement sur le système des primes)
  • la redistribution de 10% de la masse salariale en intéressement
  • l’augmentation du point ACF
  • le réhaussement du barème ACF :
    – pour les premiers échelons des grades de début, particulièrement pour les catégories C
    – pour ceux qui plafonnent au dernier échelon de leur grade par une évolution du barème par tranche de 3 ans
    – pour la catégorie C par une révision et une négociation du barème à l’occasion du reclassement.

 

Grilles C

Grilles B

Grilles A