COSOG : l’heure des choix !

Ce mardi 4 juin, les comptes 2023 ont été soumis à l’assemblée générale du COSOG. Les élus ont constaté un déficit de 2,7 M€. La CFDT appelle tous ses partenaires syndicaux à débattre sereinement des mesures à prendre.  

 o 2023 : 2,7 M€ de déficit

L’assemblée générale a pris acte du déficit de 2,7 M€, le plus important depuis la création du COSOG, il y a 17 ans. Ce déficit résulte des choix effectués lors du vote du budget 2023.

La CFDT avait voté contre !  Nous estimions que le niveau de dépense proposé conduirait à consommer les réserves trop rapidement. Nous prévoyions que les réserves diminueraient au point d’obliger le COSOG à un freinage d’urgence ! La CFDT avait réussi à convaincre la CFE-CGC, mais une majorité UNSA/SNUP/CGT avait décidé de maintenir les dépenses à un rythme élevé.

o Pourquoi un tel déficit ?

En 2023 le COSOG a reçu une subvention de 16,2M€ mais ses dépenses s’élèvent à 18,9M€.

La subvention est calculée sur un pourcentage de la masse salariale. Celle-ci progressant, les recettes du COSOG augmentent. Mais en 2023, comme en 2022, les dépenses ont cru plus rapidement. Il y a trois causes principales à ce phénomène :

  • Le nombre d’ouvrant-Droits1 augmente, entraînant mécaniquement plus de demandes, notamment sur le Crédit-Vacances et l’Aide aux Loisirs (les 2 premiers postes de dépenses du COSOG).
  • Les bonus sur le Crédit-Vacances mis en œuvre entre 2020 et 2023 ont également boosté les consommations sur ce poste.
  • L’âge moyen des agents baisse et les collègues avec enfant(s) sont de plus en plus nombreux2.

Résultat : avec le déficit, les fonds propres de l’association sont divisés par 2, passant sous la barre de 2,5 M€ au 1 er janvier 2024. On ne peut pas toujours dépenser plus que ce que l’on gagne.

o Est-ce que mes prestations COSOG vont baisser cette année ?

Non ! Le COSOG dispose de 2,5 M€ de fonds propres à ce jour. Le budget 2024 a été voté sans la reconduction des bonus Crédit-Vacances exceptionnels. Il faudra observer l’évolution de ce poste de dépenses.

o Prochain budget : pour un COSOG durable

En janvier dernier, à la suite des élections, la CFDT a pris la responsabilité de la trésorerie du COSOG. L’évolution du budget sera cruciale pour le mandat 2024-2027.

L’année 2025 sera déterminante car les organisations syndicales qui gèrent collectivement le COSOG devront s’entendre sur des mesures pour ramener les dépenses au niveau des recettes. Il faut désormais construire des majorités pour que le COSOG nous profite à tous, aujourd’hui comme dans 10 ans.

La direction devra porter sa part. En effet la fin des prestations de Courchevel n’a été que partiellement compensée ; dédommagement faible par rapport au prix de vente et aux multiples utilisations du chalet…

La CFDT a porté un programme donnant la priorité à des prestations claires, respectueuses de l’environnement et de la solidarité. Elle invite ses partenaires syndicaux à débattre.

1: Bénéficiaires du COSOG : le nombre d’Ouvrants Droits a progressé de 350 depuis 2020 .

2: Le nombre d’enfants a progressé de plus de 400 depuis 2020.